Bilan détox

Bilan détox

Classé dans : Lifestyle, santé, Yoga | 0

J’arrive un peu en retard avec cet article sur ma detox, mais chose promise, chose due!

Je crois que de dans mon article précédent je n’avais pas évoqué les symptômes possibles lors d’une detox :

  • Maux de tête
  • Irritabilité
  • Fatigue
  • Langue blanche
  • Haleine chargée
  • Acné
  • Gaz intestinaux
  • Diarrhée
  • Émotions fortes inexpliquées : tristesse, colère

Pas très glamour n’est-ce-pas?

the-magical

Mais cela en vaut la peine car les effets bénéfiques sont :

  • Gain d’énergie
  • Digestion facilité
  • Teint clair
  • Légère perte de poids (ce n’est pas le but recherché)
  • Cheveux et ongles plus forts
  • Ventre plus plat (moins de ballonnements)
  • Cellulite diminuée
  • Recentrage et meilleure gestion des émotions
  • Joie et sensation de légèreté
DeathtoStock_Clementine10
Mon expérience
J+2

Mais je n’ai plus droit à rien! Comment je vais faire? Mais comment font les vegans???  Au début j’avoue que j’étais un peu sous le choc!

J+7

La première semaine m’a parue très longue et compliquée.

Quelle surprise! Moi qui me vantais de savoir bien cuisiner (je confirme) et donc de ne pas avoir de problèmes… et bien changer d’habitudes et rayer un tas de choses de sa liste de consommations rend les choses  plus difficiles!

Mais j’ai aussi pensé au gens qui sont malades, à ceux ont des problèmes de cœur = zéro gras, ceux qui ne peuvent pas manger de sel, ceux qui ne peuvent pas manger de sucre, pour ne citer que les plus courants! Cela m’a motivé et m’a donné de la force spirituelle.

J’ai pensé à la raison* pour laquelle je voulais faire ma detox et ma détermination m’a aidé à continuer.

J+15

Au fur et à mesure, le corps s’habitue et on a les bons réflexes! On sent déjà les bienfaits après deux semaines. Si au début j’ai vécu ça avec une certaine frustration, ma nouvelle routine m’a aidé et j’ai aussi découvert quelques recettes sympas!

Ah, c’est déjà la dernière?

Au bout du compte j’aurais pu continuer, car j’étais sur la bonne lancée. Vous savez, c’est un peu comme quand on fait une randonnée. Au début ça paraît bien dur, on fatigue, le sac a l’air très lourd, la route longue, le soleil trop chaud et l’eau pas assez fraîche. Mais à mi-chemin déjà on a une autre perception et quand on a presque atteint notre but l’effort fourni ne paraît plus si intense.

Les habitudes ont changées et on ressent moins l’envie de tel ou tel autre produit qu’on a supprimé de notre consommation!

Bien sûr je vis sur la planète terre et dans un monde qui offre de tout, donc les tentations ne manquent pas. De plus je partage mes repas avec un non-végétarien qui ne fait pas de detox!

Ce qui a été difficile pour moi

J’adore le fromage donc faire sans a été dur! Les produits oléagineux aussi m’ont beaucoup manqué. La levure aussi à posé un problème.

Sur le plan physique j’étais fatiguée au début et j’ai eu l’incontournable mal de tête!

J’ai aussi dû lutter mentalement. Voilà pourquoi il faut faire sa detox au calme pour pouvoir prendre soin de soi, se chouchouter et prendre du recul. Mon mental n’étais pas d’accord et mon singe s’agitait dans tous les sens pour me le faire savoir. Dans ces moments je déroulais mon tapis ou j’écoutais de la musique.

Après coup, on se dit que si on allait habiter sur une île déserte ça serait pareil, mais notre mental accepterait plus rapidement « les faits ». J’ai vraiment remarqué que c’était plus une question mentale que physique. Un travail sur soi.

Les bonnes surprises

J’ai beaucoup aimé boire l’eau tiède au citron, depuis je le fais touts les matins. Je bois encore plus d’infusions. Je fais plus attention au sucre et parfois le remplace avec des fruits dans les gâteaux (ex:avec dattes ou de la compote de pommes).

Faire une detox longue permet vraiment à son organisme de se nettoyer et de prendre de nouvelles habitudes si nécessaire. Cela permets aussi de se rendre compte si on a une allergie ou une intolérance alimentaire. Pour ma part j’étais moins ballonnée, plus calme et contente d’avoir relevé mon défi!

Le dernier défi à été de ré-introduire progressivement les aliments gras, salés, sucrés… Il ne faut pas recommencer à manger comme avant du jour au lendemain.

Bilan très positif, j’ai réussi et ça a été très formateur!

*vérifier l’intolérance à certains aliments, réduire une inflammation et voir si en changeant de régime il y avait une amélioration de l’état générale

Jenny
Suivre Jenny:

Professeur de Yoga

Jenny
Articles récents de

Laissez un commentaire